Dénombrements Hivernaux des Oiseaux d’Eau (DHOE)

Mathieu Derume, coordinateur de l’action pour la Province de Hainaut au nord de la Sambre nous  présente un historique des comptages ainsi que la méthodologie mise en œuvre.

Contexte

Voilà près de 55 ans que les oiseaux d’eau font l’objet de dénombrements hivernaux en Wallonie et à Bruxelles. Il s’agit chez nous du plus ancien programme de suivi ornithologique pris en charge par des observateurs bénévoles et…passionnés !

Les premiers comptages avaient notamment pour objectifs de disposer d’inventaires et de suivis de nature à soutenir la conservation de l’avifaune, à une époque où de graves menaces pesaient sur certains sites majeurs (par ex. l’assèchement et la mise en culture des marais d’Harchies). Plus d’un demi-siècle plus tard, nos sites ornithologiques majeurs sont protégés et gérés mais la fragmentation et la destruction d’habitats naturels ne sont hélas pas enrayés. Les comptages actuels s’inscrivent toujours dans le suivi de l’évolution des populations (face aux changements climatiques, à la destruction d’habitats, à la chasse,…)  et contribuent  à l’évaluation de la mise en œuvre des Directives européennes relatives aux oiseaux sauvages.

En Wallonie et à Bruxelles, les dénombrements d’oiseau d’eau sont coordonnés par Aves, le pôle ornithologique de Natagora.  Ces suivis s’inscrivent dans un cadre beaucoup plus grand, celui de  Wetlands International et de l’International Waterbird Census.

L’ONG Wetlands Intrenational veille à la conservation et la restauration de milieux humides et de leurs biocénoses partout sur Terre, y compris dans l’Antarctique. Dans ce cadre, elle organise des dénombrements d’oiseaux d’eau sur les différents continents. Lancé en 1967, l’IWC est un vaste projet de science participative qui couvre plus de 25.000 sites par le monde, répartis dans plus d’une centaine de pays et inventoriés par plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque hiver ! L’intérêt de la méthode est aussi que le protocole est le même à travers le monde ! Les données belges sont transmises à la coordination du programme « Europe-Afrique » basé aux Pays-Bas.

Méthodologie

Historiquement, le seul recensement réalisé était celui de la mi-janvier car les populations sont réputées plus stables au cœur de la période hivernale. En Wallonie et à Bruxelles, des comptages complémentaires sont apparus au début des années 90. Ils portent actuellement sur la période mi-novembre/mi-février.

S’il est important de visiter un maximum de sites humides en janvier (250-300 bon an mal an en Wallonie et à Bruxelles), ce sont uniquement sur les sites suivis au cours des 4 mois d’hiver que se basent les analyses de tendance.

Les espèces visées sont les oiseaux d’eau au sens large : les plongeons, les « canards » plongeurs et de surface, les grèbes, les hérons et aigrettes, poules d’eau, foulques, râles ainsi que les limicoles. Au fil des années, des espèces exotiques ont également intégré la liste. Les Grands Cormorans et Laridés (mouettes et goélands) font l’objet de comptages spécifiques aux dortoirs.

La méthodologie d’inventaire est disponible ici : http://www.aves.be/fileadmin/RHOE_notice_2013.pdf

Pour aller plus loin :

-          un article sur 50 années de dénombrements des oiseaux d’eau en Wallonie et à Bruxelles : www.aves.be/index.php

-          la page consacrée aux dénombrements en Wallonie et à Bruxelles : http://www.aves.be/index.php?id=1387

-          le site de « Wetlands International » :

https://www.wetlands.org/wetlands/

 

Si vous êtes intéressés par les DHOE et/ou si vous souhaitez accompagner nos observateurs, participer au comptage et peut être avoir la chance d’observer des espèces en migration n’hésitez pas à nous contacter (haute.senne(at)natagora.be) nous vous donnerons toutes les informations utiles pour nous rejoindre.

Natagora Haute Senne

BNVS - Ostbelgien BNVS - Ostbelgien Natagora - Ardenne orientale Natagora - Ardenne centrale Natagora - Brabant wallon Natagora - Bruxelles Natagora - Centre-Ouest Hainaut Natagora - Entre Sambre et terrils Natagora - Entre-Meuse-et-Lesse Natagora - Entre-Sambre-et-Meuse Natagora - Famenne Natagora - Haute Sambre Natagora - Hesbaye médiane Natagora - Hesbaye Ouest Natagora - Lesse et Houille Natagora - Liège et Basse-Meuse Natagora - Lorraine Natagora - Ourthe-Amblève Natagora - Pays de Herve Natagora - Semois ardennaise Natagora - Marquisat de Franchimont Natagora - Haute Senne Natagora - Vesdre et Ourthe Natagora - Condroz Mosan Natagora - Coeur de Wallonie Natagora - Dendre-Collines
Natagora Lorraine BNVS - Ostbelgien Natagora Ardenne orientale Natagora Lesse et Houille Natagora Hesbaye mediane Natagora Hesbaye Ouest Natagora Entre Sambre et terrils Natagora Brabant wallon Natagora Bruxelles Natagora Seneffe - Braine-le-Compte Centre-Ouest Hainaut Natagora Haute Sambre Natagora Entre-Sambre-et-Meuse Natagora Vesdre & Ourthe BNVS - Ostbelgien Natagora Pays de Herve Natagora Marquisat de Franchimont Natagora Entre-Meuse-et-Lesse Natagora Famenne Natagora Ardenne centrale Natagora Semois ardennaise
Communes de la régionale :

Braine-le-Comte, Ecaussinnes, Enghien, Rebecq, Seneffe, Silly, Soignies, Tubize

Natagora, association de protection de la nature, se mobilise pour prserver la biodiversit des habitats naturels en Wallonie et Bruxelles. Pour cela, nous avons besoin de votre soutien !