Aller au contenu principal

Natagora Haute Senne vous présente ses meilleurs voeux !

Dernière mise à jour :

2023 s’annonce déjà comme riche en activités pour votre régionale. Outre les prochaines opérations de sauvetage des batraciens dès février, Natagora Haute Senne participera également aux Journées Wallonnes de l’Eau en avril. Et notez déjà dans vos agendas nos activités du deuxième trimestre : l’inauguration officielle de la réserve naturelle du Val de Coeurcq à Tubize et celle du réseau nature Val de la Sennette, ainsi que notre participation à la Foire de jardin à Enghien.

 

Focus sur le sauvetage des amphibiens

Chaque année, ce sont plusieurs centaines de volontaires répartis sur quelques dizaines de sites qui sauvent plus de 50 000 batraciens. Petits et grands se mobilisent pour aider les batraciens à traverser et inviter les automobilistes à ralentir.
De fin février à avril, avec le retour des températures nocturnes plus clémentes, les batraciens sortent d'hibernation et regagnent leurs lieux de naissance pour s’y reproduire. Ils bravent les obstacles et traversent nos routes au péril de leurs vies.


En plus du risque de se faire simplement écraser, les amphibiens peuvent périr par effet d’aspiration, projetés contre les soubassements des véhicules qui roulent au-delà de 30 km/h.

Lors de la manipulation des amphibiens :

  • La peau des batraciens est enduite d'un mucus qui la protège du dessèchement. En manipulant les animaux, vous pouvez abîmer cette couche protectrice : mieux vaut y toucher un minimum, même si elle se reconstituera par les sécrétions cutanées. À cette fin, gardez les animaux en main le moins longtemps possible, et manipulez-les avec des mains humides. S'il faut les transporter sur de longues distances, placez-les dans un seau propre. Si vous protégez vos mains par des gants, veillez à ce qu'ils ne soient enduits d'aucun produit (talc sur certains gants en caoutchouc, par exemple). Évitez aussi les gants en laine ou constitués d'une substance abrasive.
  • Certains batraciens - tel le crapaud commun - sécrètent également un venin (inoffensif, car il ne peut être inoculé) ! Il peut toutefois être irritant s’il entre en contact avec les muqueuses des yeux ou du nez. Pensez-y, surtout si vous avez un tempérament allergique.
  • Manipulez les batraciens avec délicatesse, tout spécialement les tritons. Vu leur taille, leur ossature n'est pas à toute épreuve. Une chute de hauteur d'homme peut leur causer des lésions internes invisibles.
  • Évitez de parcourir des sols non dénudés en groupe afin de ne pas écraser les batraciens que vous êtes venus sauver.


Rejoignez l’une de nos opérations de sauvetage. Consultez cette page pour en savoir plus !

Partager sur :Email

Soutenez Natagora

Vous aimez la nature ? Aidez-la !

Participez avec Natagora à la préservation de l’environnement en Wallonie et à Bruxelles. Apportez votre voix à la nature en devenant membre de Natagora et soutenez activement nos actions en rejoignant notre groupe de volontaires.
 

JE DEVIENS MEMBREJE VOUS REJOINS

Faire un don

Vos dons rendent possibles toutes les actions de notre groupe de volontaires en faveur de la biodiversité. Déductibilité fiscale à partir de 40 € de dons par an.

JE PARTICIPE